DON

Fête de fin de scolarité au village d’enfants suisse 2019

« Vous sauvez des âmes ! »

Le jour où, fin juin, les diplômes sont remis aux élèves de de 12ème est l’un des moments les plus chargés d’émotion de l’année à Kiriat Yearim. Leurs noms sont appelés sous les cris de joie et les applaudissements des parents, familles et camarades de classe présents.

Ils étaient 16 cette année, 4 filles et 12 garçons. Chacun à leur tour, ils sont montés sur la scène en plein air sur la place du village le soir du 20 juin, les jeunes femmes en longues robes de soirées, les messieurs en chemise blanche et cravate noire. Cette tenue de cérémonie à elle seule témoignait que leur présence en ce lieu n’avait rien d’évident..

Car Kiriat Yearim accueille tous les enfants et les jeunes — ils sont aujourd’hui 106 — qui ne s’en sortent pas, ni dans leur famille, ni à l'école, et sont déjà exclus dans une large mesure de leur environnement. Leur joie et leur fierté en sont d’autant plus grandes d’avoir malgré tout réussi contre toute attente et, diplôme en main, de savoir que la porte vers une vie accomplie leur est désormais grande ouverte.

Meno Har-Sinai qui dirige le village a aussi évoqué dans son discours la fin qui est un nouveau début et a conclu en remerciant les parents, les personnels enseignant et accompagnateur, et surtout les jeunes eux-mêmes « pour ce que vous êtes, chacun d’entre vous ». Les autres orateurs eux aussi ont fait part de leur reconnaissance et de leur satisfaction pour le chemin parcouru avec succès, en premier lieu le directeur de l’école et celui de l’internat qui ont tous les deux insisté sur le potentiel que recèlent ces jeunes pour peu que l’on soit disposé à le découvrir et à le développer en conséquence. Ils n’ont pas caché que le processus était parfois difficile, ni leur grande estime pour les exploits incroyables que chacun au village réalise sans cesse. La mère représentante des parents qui s’est exprimée ensuite a elle aussi rendu hommage aux personnes présentes et a conclu son discours impressionnant par ces mots : « vous avez rendu à nos enfants le rire et la force de poursuivre leur route. Vous sauvez des âmes ! »“

Après la distribution traditionnelle de roses aux mères présentes, la fête a culminé avec la remise des diplômes : une cérémonie dont la chaleur et la cordialité témoignent de la profonde sympathie que se portent les jeunes et les adultes à Kiriat Yearim et qui est sans doute en grande partie responsable du succès que rencontre le village d’enfants depuis bientôt 70 ans.

Klara Obermüller, membre du comité directeur de l’association Kiriat Yearim Suisse