Icon HerzDON

Atelier de trois jours sur le « travail professionnel dans un cadre multiculturel »

Zoom février 2021

Comme depuis six ans, un atelier avec l’assistante sociale scolaire suisse Yvonne Christoph-Wyler devait avoir lieu cette année au Nanni Center de Ramlah. Malheureusement, l’année écoulée a été surtout marquée par le Covid-19 et les mesures qu’il a rendu nécessaires, il n’y a donc rien d’étonnant à ce que l’atelier ait dû avoir lieu en ligne cette année.

Un atelier de formation en ligne de trois jours avec des femmes israéliennes d’origine juive, musulmane et chrétienne a cependant été organisé grâce aux nombreux efforts de la directrice des programmes du Nanni Center, Sahar El`isawi. Nous lui adressons ici un grand merci pour le travail qu’elle a fourni.

Le but des ateliers de formation est de développer les compétences dans les domaines suivants :

  • Changer d’attitude envers l’étranger
  • Apprendre et appliquer des modèles de résolution des conflits
  • Élaborer des principes pour l’intégration des étrangers
  • Comprendre les relations hiérarchiques dans la société et en milieu professionnel et éliminer les peurs

Yvonne Christoph-Wyler rapporte des séances très intenses avec les deux groupes participants. Le premier comptait 21 femmes qui n’avaient pas participé à l’un des ateliers précédents tandis que dans le deuxième, les participantes plus avancées ont pu échanger sur ce qu’elles avaient appris les années précédentes et commencer directement à appliquer de nouvelles techniques.

Depuis 2001, Kiriat Yearim soutient une sélection de projets pour le dialogue et l’intégration qui contribuent à un échange culturel entre les populations juive et arabe israélienne. Nous apportons une aide ciblée à des projets qui réunissent la population arabe israélienne et juive, qui encouragent l’ouverture, la tolérance et le respect mutuel et qui contribuent à faire disparaître les ressentiments encore existants. L’objectif de notre engagement en faveur du dialogue est la coexistence pacifique des différentes cultures.

« Cela vaut toujours la peine de faire de nouvelles rencontres. J’ai appris que de petits changements peuvent être suivis de grands effets. »

Yvonne Christoph-Wyler