Icon HerzDON

PROJETS POUR LE DIALOGUE ET L’INTÉGRATION

Le conflit larvé au Proche-Orient, souvent marqué par la violence, rend jusqu’à aujourd’hui quasiment impossible l’existence de relations apaisées entre la majorité juive et la minorité arabe en Israël. À cela vient s’ajouter le fait que les habitants vivent majoritairement dans des communes et des villes qui se mélangent très peu et que les enfants et les jeunes fréquentent des établissements distincts. Les enfants et les adolescents arabes et juifs n’ont ainsi que très peu d’occasions de se rencontrer, sans même parler de jouer ou d’apprendre au sein d’une même classe ou dans un environnement commun.


Soutien de projets en faveur d’un dialogue entre les enfants et les jeunes

Depuis 2001, Kiriat Yearim soutient une série de programmes en faveur du dialogue et de l’intégration, pour un échange culturel entre les populations juive et arabe. Nous encourageons un certain nombre de projets qui rapprochent des enfants et des adolescents arabes et juifs, qui favorisent l’ouverture, la tolérance et le respect mutuel et qui contribuent à éliminer les antipathies et préjugés existants. Notre travail en faveur du dialogue a pour objectif de permettre une coexistence pacifique des différentes cultures.


Partenariat depuis 2007 avec le « Trust »

Pour inscrire nos projets dans la durée, nous travaillons depuis 2007 avec le Trust of Programmes for Early Childhood, Family and Community Education pour les projets éducatifs pour la population arabe. Nous œuvrons aussi pour des projets en faveur du dialogue dans le village d’enfants Kiriat Yearim.


Présentation chronologique des projets

Depuis 2015
Ateliers avec Yvonne Wyler : formation continue pour animatrices de groupes multiculturels.

Depuis 2007
Programme « Ensemble » pour le dialogue multiculturel destiné aux mères de jeunes enfants, en partenariat avec le Trust.

2006 et 2010-2011
Programme à Haïfa pour la promotion de l’échange culturel entre les jeunes, en partenariat avec le Social Development Committee (SDC) d’Haïfa.

2003-2006
« Hand in Hand » : projets extrascolaires pour la promotion de la coexistence pacifique d’enfants et d’adolescents. Le financement de ces établissements est désormais assuré sans notre contribution.

2001-2003
« City at Peace » : projet pour la prévention de la violence et la gestion des conflits conçu pour une centaine de jeunes, en partenariat avec sept centres communautaires.